LA SOPHROLOGIE DE QUOI S’AGIT-IL ?

La sophrologie est une méthode psychocorporelle (corps esprit) utilisée comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie.
Elle a été conçue par le neuropsychiatre Alphonso Caysedo et est inspirée de techniques occidentales comme orientales. Le terme sophrologie, inspiré du grec ancien, signifie étude de l’harmonisation de la conscience.Méthode exclusivement verbale et non tactile, la sophrologie emploie un ensemble de techniques qui vont à la fois agir sur le corps et sur le mental. Elle associe des exercices qui travaillent à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale (visualisation). Toutes ces techniques permettent de retrouver un état de bien être et d’activer tout son potentiel. La sophrologie permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité.

La sophrologie est une technique d’accompagnement qui s’adresse et s’adapte à toutes les personnes.(enfants à partir de 6ans, adolescents, adultes, seniors).
Elle s’adresse également : Aux entreprises, maisons de retraite, associations, écoles, hôpitaux, cliniques. En séances collectives.

POURQUOI PRATIQUER LA SOPHROLOGIE

 

Les indications et les domaines de la sophrologie sont nombreux et variés :

• Préparation aux examens (bac, concours, entretien, permis de conduire, gala….) mais aussi pour les sportifs : préparation mental, compétition, concentration, gestion du stress, respiration.
• Confiance en soi. (se réconcilier avec son corps, diminuer les tensions musculaires, gérer ses émotions, divorce, perte d’emploi….)
• Dépression, crises d’angoisses, pulsions ou phobies.
• Troubles du sommeil ( en prévention ou en période difficile, la sophrologie présente un véritable atout pour vous aider à atténuer les symptômes qui perturbent votre sommeil)
• Maladie ( cancer, chimio, maladie de la peau, fibromyalgie, sclérose en plaque…..)La sophrologie permet de mieux appréhender la maladie, le regard des autres, la douleur, mais aussi de trouver des ressources nouvelles pour soi-même et l’entourage.
• Gestion du stress (malgré son aspect positif et indispensable à la vie,
son excès et sa mauvaise gestion peuvent contribuer à une grande variété de dérèglements).